prudent

prudent, ente [ prydɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1090 « sage, plein d'expérience »; lat. prudens
1(1573) Qui a, montre de la prudence. circonspect, prévoyant, réfléchi, sage . Ses déboires l'ont rendu prudent. Il est trop prudent pour brusquer les choses. averti, avisé. « Il tâchait à prévenir le mal; il était prudent avec le plus grand mépris pour la prudence » (Diderot). « Prudent jusqu'à la lâcheté » (Radiguet). Prudent à l'excès. pusillanime, timoré. Un homme prudent en affaires. Spécialt (envers des dangers, des risques physiques) Soyez prudents, ne roulez pas trop vite.
Subst. Personne prudente. « Ceux qui se défient, les prudents, les avertis » (R. Rolland).
2(Choses, actes) Inspiré par la prudence, empreint de prudence. Il se risqua hors de la maison à pas prudents. Prenez une assurance tous risques, c'est plus prudent.
Impers. « Je sais à présent qu'il n'est pas prudent de vouloir travailler quand même » (A. Gide). Ellipt « Le corbeau jugea prudent de se retirer » (Gautier).
⊗ CONTR. Aventureux, imprévoyant, imprudent, insouciant, intrépide.

prudent, prudente adjectif et nom (latin prudens, -entis) Qui fait preuve de prudence, de circonspection dans ses actes, de grande attention dans les situations qui comportent des dangers : Être prudent sur la route.prudent, prudente (synonymes) adjectif et nom (latin prudens, -entis) Qui fait preuve de prudence, de circonspection dans ses actes...
Synonymes :
- avisé
- précautionneux
- réfléchi
Contraires :
- imprévoyant
- irréfléchi
- léger
- téméraire
prudent, prudente adjectif Qui dénote de la prudence, qui manifeste de la circonspection : Il est prudent de ne pas le provoquer.prudent, prudente (synonymes) adjectif Qui dénote de la prudence , qui manifeste de la...
Synonymes :
- bon
Contraires :
- déraisonnable
- fou
- insensé

prudent, ente
adj.
d1./d (Personnes) Qui a de la prudence. Un chauffeur prudent.
d2./d (Choses) Déterminé par la prudence. Reposez-vous une semaine, c'est plus prudent.

⇒PRUDENT, -ENTE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— [Corresp. à prudence A] Qui a de la prudence, qui fait preuve de prudence. Synon. avisé, circonspect, mesuré, prévoyant, réfléchi, sage; anton. imprudent, audacieux, hardi, intrépide, imprévoyant, téméraire, fou.
1. [En parlant d'une pers.] La science le rendra justement [le médecin] plus prudent et plus circonspect; il s'abstiendra dans le doute, au lieu de se livrer d'une manière inconsidérée à l'empirisme (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p. 31). Il se promettait d'être prudent avec Philomène, ne voulant pas en arriver à une guerre ouverte, sur cet étroit plancher mouvant qui les emportait, lui et son chauffeur (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 261) :
1. Dans l'exercice du pouvoir, Baudouin II nous apparaît en effet comme un administrateur appliqué et ponctuel (...), un capitaine consciencieux et méthodique (...), un chef d'état prudent, sans la fougue de tempérament de Baudouin Ier, sans non plus ses coups de joueur.
GROUSSET, Croisades, 1939, p. 113.
P. anal. [En parlant d'un animal] Cheval prudent. Ceux que nous croyons les plus étourdis, la mouche, le papillon à la tête légère (...) se montrent tout à coup prudents, prévoyants, habiles (MICHELET, Insecte, 1857, p. 45).
[Constr. avec un compl. locatif désignant une activité ou un domaine d'activité] Prudent en affaires, dans ses affaires; prudent au jeu. O'Penny est un grand chef vaillant au combat, prudent au conseil, comme le serpent bleu son ancêtre (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 4, 1859, p. 32). Les habitants de ce pays sont en général silencieux, froids, calculés et prudents dans leur conduite (VIGNY, Mém. inéd., 1863, p. 154). La presse devint plus modérée et plus prudente dans ses appréciations (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 385).
2. [En parlant d'un comportement, d'une activité] Les recommandations de conduite prudente, de bon sens et de bon goût qu'on peut attendre d'un tel père (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 510). C'est seulement après un long, patient, attentif et très prudent travail que la nouvelle drogue est proposée à l'utilisation humaine (R. SCHWARTZ, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p. 15) :
2. La Garde nationale (...) faisait des reconnaissances très prudentes dans les bois voisins, fusillant parfois ses propres sentinelles, et se préparant au combat quand un petit lapin remuait sous des broussailles...
MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Boule de suif, 1880, p. 115.
[P. méton. du déterminé] Main, œil, regard prudent(e). Le gardien fauchait le gazon, d'une faux prudente entre les pierres (GIRAUDOUX, Simon, 1926, p. 179). Il considérait l'abbé, subitement immobilisé, observateur et près de la parade (...). Sa prudente paupière inférieure était en place devant sa pupille (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 446).
3. [Qualifie un inf., une prop. dans une tournure impers.] Il serait plus prudent pour elle et pour moi que je reste dans le palais (BARRÈS, Jard. Oronte, 1922, p. 149). À cause des lions, il n'est pas prudent de circuler la nuit (GIDE, Retour Tchad, 1928, p. 913) :
3. J'ai gagné, il y a quelques jours, une forte grippe et quoique ce ne soit pas grave, il est prudent à moi de ne pas négliger une petite maladie de cette espèce après les grandes maladies qui me sont survenues durant les dernières années dans les organes de la respiration.
TOCQUEVILLE, Corresp. [avec Gobineau], 1855, p. 229.
SYNT. Homme, femme, esprit prudent(e); geste, habitude, marche, silence, vie prudent(e); avisé, circonspect, méthodique, patient, pondéré, précautionneux, prévoyant, vigilant, sage et prudent.
B.— [Corresp. à prudence B] Vieilli. Qui a de la prudence. Synon. sage. L'homme léger est entraîné par le charme de faire écouter ses paroles; l'homme prudent est entraîné par les charmes du silence (SAINT-MARTIN, Homme désir, 1790, p. 354). Ne vous irritez pas contre moi, honnête et prudent lecteur; je l'ai payé assez cher pour ne devoir intéresser que votre pitié! (RESTIF DE LA BRET., M. Nicolas, 1796, p. 53).
II.— Substantif
A.— Personne prudente.
1. [Corresp. à supra A] Cette évocation des puissances redoutées de tous mettait les prudents en fuite (HAMP, Champagne, 1909, p. 128). Beaucoup de femmes redoutent la jeunesse de l'homme : ce sont les prudentes. Elles ont appris, quelquefois à leurs dépens, que la jeunesse est dévoratrice, que l'amour du jeune homme consume son objet (MAURIAC, J. homme, 1926, p. 45).
2. [Corresp. à supra B] Il y a uniformité dans les mœurs, quand les proverbes sont cités, avec la même révérence, par les prudents de toutes les classes de la société (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 372).
B.— Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. [Corresp. à supra A] J'ai été indigné du mal qu'en dit [des tableaux de Serre] M. Millin, mais cet homme était antiquaire juré et membre de 44 académies (...). Un tel être doit connaître le prudent, l'utile, le plat, mais non le Beau (STENDHAL, Mém. touriste, t. 3, 1838, p. 231).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1er tiers XIIe s. « sage, avisé » (ALBERIC, Alexandre, 3, 21, éd. ds Elliott Monographs, 38, p. 38); b) 1455 « qui est empreint de sagesse » (MIELOT, Adv. direct. ds Cheval au Cygne, I, 234 ds GDF. Compl. : prudente circonspection). Empr. au lat. prudens « qui prévoit, qui sait d'avance, réfléchi, avisé » (issu de providens, de providere, « prévoir »). Fréq. abs. littér. :1 701. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 107, b) 2 873; XXe s. : a) 2 268, b) 2 531.

prudent, ente [pʀydɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1090; lat. prudens.
1 Vx. « Qui agit avec prudence, délibération et conseil » (Furetière). Sage.(1455). Par ext. Qui est empreint de sagesse.
1 Enfants, car votre voix est enfantine et tendre,
Vos discours sont prudents plus qu'on n'eût dû l'attendre.
André Chénier, Poésies antiques, I.
2 (1573). Qui a de la prudence (2.), montre de la prudence. Sage. || Il était trop prudent pour brusquer (cit. 2) les choses. Averti, avisé. || Vieillard prudent et de bon conseil. Nestor, vx (→ Forme, cit. 62). || Homme prudent dans tout ce qu'il fait ( Attentif), qui prévoit les suites de ses actes, prend des précautions ( Précautionneux). || Les gens prudents n'agissent pas d'après leurs impulsions (cit. 13). Circonspect, prévoyant, réfléchi. || Être prudent à l'excès. Pusillanime, timoré.Spécialt (envers des dangers, des risques physiques). || Escrimeur plus fougueux que prudent (→ Parade, cit. 10). || Soyez prudents, ne roulez pas trop vite.
2 Il tâchait à prévenir le mal; il était prudent avec le plus grand mépris pour la prudence.
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 651.
3 N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle, et que les sages n'en aient pas ? Il faut être prudent, mais non pas timide.
Voltaire, Dialogues, XXVI, Pensées détachées de M. l' abbé de Saint-Pierre.
4 (…) les gens prudents trouvent de l'imprudence dans ceux qui cèdent à l'honneur.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 291.
5 Prudent jusqu'à la lâcheté, il fréquentait divers milieux; il pensait qu'il faut avoir un pied partout.
R. Radiguet, le Bal du comte d'Orgel, p. 24.
N. (V. 1660). Personne prudente. || Ceux qui se défient, les prudents, les avertis (cit. 26).
3 (Choses, actes…). Qui est inspiré par la prudence, empreint de prudence. || Les formes (cit. 64) prudentes de la diplomatie. || Hypocrisie cauteleuse (cit. 3) et prudente. || « Une coquetterie prudente qui ne s'avançait (cit. 49) jamais trop loin » (Maupassant). || Il se risqua hors de la maison à pas prudents. || Prenez une assurance tous risques, c'est plus prudent (→ aussi Injection, cit. 3).Impers. || Un ennemi auquel il est prudent de se soustraire. Bon (→ Insidieusement, cit.). || Il n'est pas prudent de travailler dans ces conditions (→ Louvoyer, cit. 5). || Ce n'est pas prudent, pas très prudent. — (→ aussi Faire, cit. 148; inconvénient, cit. 7). — Ellipt. || Il jugea (qu'il était) prudent d'attendre (→ Pénitent, cit. 4).
6 Ainsi, craignant toujours un funeste accident,
J'imite de Conrart le silence prudent.
Boileau, Épîtres, I.
7 Le corbeau jugea prudent de se retirer et il prit son vol en poussant un long croassement pour avertir ses compagnons du péril.
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, VII.
CONTR. Aventureux, étourdi, forcené, fou, imprévoyant, imprudent, insouciant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prudent — PRUDÉNT, Ă, prudenţi, te, adj. Care se fereşte de tot ce ar putea să i producă un neajuns, să l primejduiască; prevăzător, circumspect, precaut. – Din fr. prudent, lat. prudens, ntis. Trimis de RACAI, 22.11.2003. Sursa: DEX 98  Prudent ≠… …   Dicționar Român

  • prudent — pru‧dent [ˈpruːdnt] adjective 1. sensible and careful, especially by trying to avoid unnecessary risks: • These must be prudent loans requiring the buyer to put in significant capital. 2. ACCOUNTING following the rule that a business should not… …   Financial and business terms

  • prudent — 1 judicious, sensible, sane, *wise, sage, sapient Analogous words: *intelligent, brilliant, bright, smart, alert: *shrewd, perspicacious, sagacious, astute: disciplined, schooled (see TEACH) 2 provident, foresighted, forethoughtful, discreet (see …   New Dictionary of Synonyms

  • Prudent — Pru dent, a. [L. prudens, entis, contr. from providens: cf. F. prudent. See {Provident}.] 1. Sagacious in adapting means to ends; circumspect in action, or in determining any line of conduct; practically wise; judicious; careful; discreet;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prudent — prudent, ente (pru dan, dan t ) adj. 1°   Qui a de la prudence. •   C était la femme prudente qui est donnée proprement par le Seigneur, BOSSUET Mar. Thér.. •   Plus prudent dans les affaires du siècle que le ministre de la pénitence, qui souvent …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prudent — pru·dent / prüd ənt/ adj: characterized by, arising from, or showing prudence pru·dent·ly adv Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. prudent …   Law dictionary

  • prudent — late 14c., from Fr. prudent (c.1300), from L. prudentem (nom. prudens) knowing, skilled, sagacious, circumspect; rarely in lit. sense foreseeing; contraction of providens, prp. of providere to foresee (see PROVIDE (Cf. provide)). Related:… …   Etymology dictionary

  • prudent — prudent, prudential, prudish While prudent is a judgemental word meaning ‘circumspect, judicious’, prudential is merely descriptive in identifying actions and attitudes that have to do with prudence, e.g. prudential motives are motives determined …   Modern English usage

  • prudent — et sage, qui prouvoit à ce qu il doit faire ou laisser, Prudens, Circunspectus. Prudent conseil, Scitum consilium …   Thresor de la langue françoyse

  • prudent — Prudent, [pruden]te. adj. Qui a de la Prudence, qui est doüé de Prudence. C est un homme tres prudent. une femme tres prudente. Il se dit aussi de la conduite dans les affaires du monde, & des choses qui y ont rapport. Il a tenu une conduite tres …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.